Interview sur "La durabilité chez Brenntag dans le domaine des cosmétiques" avec Patrick KochDirecteur commercial Pharma/Cosmétique DACH

M. Koch, la durabilité et la sensibilisation à l'environnement sont sur toutes les lèvres en ce moment. Comment vivez-vous le changement dans le domaine des cosmétiques ?

Patrick Koch : La perception des consommateurs et le point de vue de l'industrie cosmétique ont considérablement changé ces dernières années. Les clients et les consommateurs s'intéressent désormais de près au thème de la "durabilité" dans les produits cosmétiques et savent exactement à quoi s'en tenir. Toute personne qui achète des cosmétiques aujourd'hui veut le faire avec un bon sentiment associé à la certitude de protéger l'environnement, les personnes et les animaux.

Que signifie cette remise en question dans la société pour les entreprises ?

Patrick Koch : La sensibilisation des consommateurs dans le domaine des cosmétiques est certes un défi, mais aussi une grande chance de se positionner de manière optimale et de se démarquer de la concurrence - aussi ou surtout pour nous dans la distribution. Il est important de se construire une image contemporaine et crédible en tant qu'entreprise dans le domaine de la durabilité. Une action durable renforce également la rentabilité. Si cela ne réussit pas, je crois qu'une entreprise n'aura que peu d'avenir dans le secteur.

Comment Brenntag se positionne-t-elle pour rester à l'avant-garde à l'avenir ?

Patrick Koch : En tant que Brenntag, nous veillons, par exemple dans le domaine des cosmétiques naturels, à ce que les matières premières de nos fournisseurs proviennent de plus en plus de cultures durables et soient produites dans le respect de l'environnement. Nous disposons désormais d'un grand nombre de matières premières naturelles dans notre gamme de produits qui sont certifiées Ecocert et COSMOS, par exemple. Nous élargissons constamment notre portefeuille dans ce domaine.

Et à quoi les clients sont-ils attentifs ?

Patrick Koch : Le client souhaite la plus grande transparence possible en ce qui concerne les matières premières et le processus de fabrication. C'est une nouvelle occasion pour nous d'affiner notre image de fournisseur de matières premières durables. Nous devons parler beaucoup plus de ce sujet avec nos clients.

Comment les canaux de distribution numériques contribuent-ils à un tel dialogue avec les clients ?

Patrick Koch : Notre nouvel outil de commerce électronique BrenntagConnect est un outil important. Nous pouvons ici offrir à nos clients des informations d'un seul coup d'œil pour les aider à choisir les bons produits. Cela comprend également des détails importants sur les aspects de la durabilité.

BrenntagConnect fournit également des informations sur les produits tels que "vegan" ou "100 iologically degradable".

Patrick Koch : Avec raison ! Parce que ces allégations jouent un rôle important pour de plus en plus de consommateurs. Par exemple, nous avons une cire d'abeille synthétique végétalienne dans notre gamme de produits. Il est utilisé entre autres dans la fabrication de produits de soins pour les lèvres. Mais il s'agit aussi de l'utilisation d'emballages recyclables en verre ou en bambou, par exemple, et plus généralement de produits cosmétiques sans plastique. Les premières pharmacies procèdent actuellement à des essais avec des stations de recharge pour divers produits. Les clients apportent leur propre récipient à la pharmacie, le remplissent avec le produit souhaité et produisent ainsi moins de déchets.

Ce sont de bonnes idées. Comment Brenntag participe-t-il à un processus créatif de durabilité ?

Patrick Koch : Dans nos laboratoires cosmétiques, nous développons des recettes durables pour des produits innovants. Par exemple, nous avons créé un savon anhydre qui est très bien accueilli par nos clients. Se passer de l'eau en tant que ressource mondiale précieuse et de plus en plus rare est une contribution importante à la durabilité.

Quelle est votre contribution personnelle à la durabilité ?

Patrick Koch : Laissez votre voiture aussi souvent que possible, marchez, utilisez le vélo ou les transports publics.